Vos retours sur "Chat en Poche"


Voici un florilège de vos réactions parvenues sur la boite mail de l’association ou sur la messagerie de notre Blog à l'issue de la représentation de la pièce de Georges Feydeau, « Chat en Poche » au Théâtre Artistic Athévains, le vendredi 18 décembre à 20 h 30, mise en scène d’Anne-Marie Lazarini (assisté de Sonia SARIEL) avec Jacques Bondoux, Cédric Colas, Giulia Deline, David Fernandez, Frédérique Lazarini, Sylvie Pascaud, Dimitri Radochévitch.

La pièce proposée par l’association, « Chat en poche », m’a enchanté grâce au travail de la metteur en scène qui l’a adaptée de façon époustouflante en restituant un décor contemporain, une atmosphère extravagante, en impulsant un rythme trépidant à la pièce avec des comédiens parfaitement à l’aise dans leur jeu et avec le texte. J’ai ressenti une très forte cohésion entre tous ces comédiens venant d’horizons différents qui ont développé un esprit de troupe. Le théâtre ARTISTIC ATHEVAINS est vraiment un lieu de création artistique et de découverte d’acteurs talentueux. Note : 18/20.

J'avoue ne pas être spécialement fan de Feydeau, mais la mise en scène originale, les décors et le jeu des acteurs m'ont tout de suite mise dans l'ambiance Je me suis laissée embarquer par la mise en scène originale, enjouée et dynamique. Je n'ai pas décroché du début à la fin. Cela m'a réconciliée avec cet auteur. Bravo au metteur en scène pour son audace et aussi aux acteurs qui étaient tous épatants. La rencontre était également très enrichissante, même si Anne-Marie Lazarini a beaucoup monopolisé l'attention.

Le pot dans le bar du théâtre est déjà une très bonne entrée en matière et du coup plus agréable qu'au café du coin. Pièce divertissante, agréable, très bien jouée. Mise en scène que j'ai bien aimée. Un moment très agréable pour cette fin d'année.

Nous sommes allés voir cette pièce en nous réjouissant par avance des bons mots et quiproquos de Feydeau. Le décor est vraiment électrisant et renversant. Il faut aller marcher sur la scène pour croire qu'elle est droite. C'est à l'image de la pièce, on s'attend à être renversé et on reste dans une mise en scène tiré au cordeau. Tout est parfait (trop ?) mais la magie n'opère pas. La rencontre était intéressante mais n'a pas assez mis en valeur les acteurs qui n'ont pas osé prendre ce moment à leur compte.

Nous avons passé une très belle soirée avec « chat en poche ». Très bonne mise en scène et les acteurs étaient sympas et au top. On voit que c'était les débuts de Feydeau car nous sommes très loin de la verve de « Feu la mère de madame » et de « Tailleur pour dames »… Merci encore pour cette excellente soirée dans l'attente de la prochaine.

J'avoue avoir eu du mal à rentrer dans la pièce, j'étais très fatiguée ... Malgré tout, j'ai bien aimé le décor original et très coloré ainsi que le code couleur repris par les comédiens. J'attendais peut être plus de quiproquos dans cette pièce de Feydeau, inconnue ! Au niveau de la rencontre, j'ai apprécié les propos d'Anne Marie Lazarini, passionnée par son métier. On pourrait regretter la discrétion des comédiens !!

Bonne idée que cette programmation que je ne serais probablement pas allée voir seule. Un Feydeau atypique, pas mon préféré, mais sympa quand même ! ! Les comédiens étaient bons, le décor très original et la mise en scène très moderne, peut être un peu trop pour moi ! J’ai beaucoup aimé la rencontre avec Madame LAZARINI que je ne connaissais pas et qui est une femme passionnée et donc forcément passionnante ! Je n’oublie pas les comédiens qui se sont prêtés volontiers au jeu des questions réponses. Merci à eux et bien sûr merci à l’association.

Belle soirée passée au Théâtre Artistic Athévains dont le nom n’a maintenant plus de secret pour nous, « Les ateliers théâtres du 20ème » ! Nous avons appris beaucoup de choses lors de la rencontre et notamment cette inspiration du metteur en scène par « Alice au pays des merveilles » qui explique toute la folie de la pièce et ce décor qui paraît chavirer tel un navire qui prendrait l’eau. Je ne suis pas d’accord avec l’adhérente qui aurait souhaité des costumes fin XIXème, cela, à mon sens, aurait atténué la modernité de la mise en scène. En fait, j’avoue avoir préféré la rencontre à la pièce laquelle me paraît tout de même secondaire par rapport aux autres pièces de l’auteur. C’est vrai que c’est une pièce de jeunesse. On lui pardonne donc la minceur du propos ! Merci à la troupe d’être restée pour nous et merci à l’association !

L’avantage de l’association ce sont évidemment ces rencontres qui nous permettent d’approcher les artistes et de discuter avec eux. Je n’ai pas osé intervenir lors du débat mais je partageais l’avis de cette dame qui regrettait de beaux costumes. Il faut oser émettre des réserves et elle l’a fait, bravo ! Je pense, comme elle, que de beaux costumes n’auraient pas nuit à la mise en scène bien au contraire. Dès lors que le metteur en scène base son travail sur la folie et l’absurdité, faire évoluer des personnages en costume dans un décor ultra moderne aurait renforcé le côté décalé de la pièce. J’ai beaucoup apprécié le jeu des comédiens qui avaient manifestement plaisir à jouer ensemble. Merci à eux !

Incroyable ce décor ! Illusion d’optique parfaite. On croirait vraiment que les comédiens jouent sur une scène penchée. Et ces meubles de toutes les couleurs et ces costumes en harmonie avec le mobilier, et ces comédiens déjantés ! J’ai également beaucoup apprécié la rencontre avec la troupe et le metteur en scène. Anne-Marie Lazarini est une femme très intéressante, à l’évidence une meneuse de troupe. Peut-être aurait elle pu laisser davantage parler ses partenaires mais elle était tellement passionnante ! Merci à elle, aux comédiens et à l’association.

J’ai adoré cette soirée. Je ne connaissais pas cette pièce de Feydeau qui mérite vraiment d’être jouée plus souvent. Nous l’avons vue dans une mise en scène ultra moderne qui a donné de l’épaisseur à une intrigue tout même très mince. Bravo aux deux comédiennes qui ont intégré une troupe déjà constituée ! Ça n’a pas dû être simple pour elles ! Quand au metteur en scène, ses explications limpides lors de la rencontre m’ont passionné. Merci aux artistes et vive le Théâtre !

Je n’ai pas adhéré à ce spectacle. Je ne suis jamais rentré dedans. Pourquoi ? L’absente d’histoire, des costumes sans intérêt, un décor aux couleurs criardes qui m’a donné le mal de mer, qui comédiens pas toujours très justes. Mais c’est en fait la rencontre qui m’a apporté l’explication de mon ennui : toute la mise en scène a été basée sur la folie « d’Alice aux pays des merveilles », or je déteste l’univers de Lewis Caroll ! Dommage ! Merci quand même aux comédiens pour leur présence après la pièce et au metteur en scène pour ses explications très intéressante.

Bien vu d’avoir programmé un vaudeville juste avant le festival ! Et cette pub pour « Les Fous Rires de Courbevoie » bien placée en introduction. Quant à la pièce, je n’ai pas adoré mais tout de même très contente de l’avoir vue car peu connue. C’est vrai que l’intrigue n’est pas très prenante et les gags finalement très répétitifs. En fait, je pense que Anne-Marie Lazarini, par sa mise en scène tellement inventive et tellement moderne, a volé la vedette à Feydeau ! ! Sans elle, et sans son parallèle à « Alice aux pays des Merveilles » (il fallait le trouver tout de même !) la pièce de Feydeau serait une petite comédie sans grand intérêt. Les comédiens ont aussi leur mérite. Evoluer dans cette « maison de fous » nécessite des qualités de jeu indéniables. Belle performance collective qui a évité au bateau « Feydeau » de prendre l’eau même si, lorsque l’on regarde le décor, il s’en est fallu de peu ! !

On a fini l’année, comme on va la commencer… par des rires ! ! Que demander de plus, surtout en ce moment. Merci à l’association d’avoir choisi cette pièce peu connue d’un auteur que j’ai toujours aimé et merci aux comédiens d’avoir accepté de nous rencontrer après un spectacle très physique. C’est toujours un plaisir de pouvoir discuter avec les artistes et d’apprendre ainsi les petits secrets de fabrication ! !

 MOTS CLES  
PETITES RECOMMANDATIONS ENTRE AMIS

 

1) Respecter la "date butoir" c'est envoyer le réglement de vos places le plus tôt possible et c'est aussi, bien sûr, pour vous, l'assurance de participer à la sortie théâtrale.

2) Ultiliser le virement bancaire c'est simple, pratique, gratuit et c'est surtout un gain de temps pour tout le monde. N'hésitez pas à demander le RIB de l'association par mail.

3) Commenter et noter les pieces c'est tout d'abord participer à la vie de l'association, c'est également partager notre passion du théâtre et c'est enfin manifester notre désir d'échanger ensemble des émotions communes.

 PETITS LIENS ENTRE AMIS  
 ARTICLES RECENTS: 

Petits Théâtres entre amis